Everett L. BRANNEN 

march 1942 

Technical Sergent Everett L. BRANNEN 

 

T/Sgt Everett L. BRANNEN 

January 1943 

Engagé dans L'Army Air Corps le 8 décembre 1941 à Poughkeepsie, (New York) juste après l'attaque sur Pearl Harbor. Part à l'instruction à Fort Dix dans le new Jersey le 26 Décembre 1941. Entrainement de base à Jefferson Barracks dans le Missouri . Mars 1942, école techique de l'Air Corps à Chanute Field dans l'Illinois pour 22 semaines (entraînement sur de petits avions de combat jusqu'aux bombardiers). 

28 juillet 1942, diplomé mécanicien d'avions. 

Août 1942 Détaché à l'école de l'Air Force Boeing flying fortres à Seattle, etat de Washington pour entrainement à ingénieur aérien, doit pouvoir réparer l'avion après l'avoir piloté.) 

Septembre 1942, Ecole  d'artilleriende l'Air Force à Las Vegas Nevada. Il reçoit son diplôme et ses ailes d'argent.  

Octobre 1942. Promu Staff Sergeant (sergent chef). 

Il écrit dans une lettre 

Pratique le tir en vol. 

Vole et fait atterir un B 17 lui-même. 

Les tenues de vol sont vraiment très chaudes. 

S'attend à être affecté à un équipage et à un avion. 

Octobre 1942, aérodrome de Geiger field, Spokane (etat de Washington) affecté au 391st Bomb Squadron, 34th Bomb groupe (H). 

Novembre 1942, Congé d urgence, décès de son père le 2 Novembre 1942. 

 

 

 

 

 

 

Se souvenir de notre frère 

Everett Lewis Brannen est né le 2 septembre 1920 à Poughkeepsie, New York, États-Unis de Janet Louise Canfield et Everett Brannen. En tant que petit garçon, il avait voulu piloter un avion. Sa famille le connaissait sous le nom de "Bud" ou "Buddy", car il portait le prénom de son père et le deuxième prénom de son grand-père maternel. Comme mon frère, George et moi-même, nous nous souvenons de son identité personnelle congénitale, nous nous souvenons du fait qu'il était populaire, sociable et très attentionné envers sa famille et ses amis. Deux de ses sports préférés étaient la moto et la natation. Dans presque toutes les 29 lettres que j'ai conservées, il "espérait que sa famille allait bien" et il semblait satisfait de sa formation et avait hâte de la compléter et de se rendre en Angleterre. Sa seule colère était celle de ceux qui essayaient de nous priver de notre droit inaliénable à la "vie, à la liberté et à la poursuite du bonheur".
Dans une communication du navigateur du "High Ball", il a écrit que "le Tech / Sgt Branen était le principal officier de l'équipage. Il était l'ingénieur de vol et le mitrailleur à la taille qui était très respecté et apprécié".
Peut-être pourrions-nous dire la citation de la chanson "Il était le copain de tout le monde depuis son enfance", résume nos pensées et nos sentiments en souvenir de notre grand frère. 

 

Ecrit par sa soeur  Bernice Brannen White 

article dans le journal de Poughkeepsie