footer

1st Lieutenant George GLOUDEMAN  

co-pilote 

Documents Headquarters European Theater of Operation Military Intelligence Service. Questionnaire pour les agents d'évasion  

Ce réseau etait le "réseau VAR"

                                            De Monsieur MOTTA 

 
 Parmi les aviateurs ayant saute du B17 le 28 Juin 1943, l'un d'eux est arrivé dans un champ situé près du ruisseau de Cussé au lieu dit "La Gréee Grâce" sur la commune du Guerno (56).  

Il s'agit du flight Officier G.H.GLOUDEMAN. Ne voulant pas s'approcher du village du Guerno, l'aviateur vit des ouvriers occupés dans les champs vers la ferme de Kergouar. Monsieur Merian ainsi que son commis, le jeune Motta virent venir vers eux un soldat américain leur montrant une carte de France en toile, et un papier sur lequel était inscrit le nom de la ville de Nantes.   

Deux soldats allemands faisant une patrouille à bicyclette sur la route voisine se dirigèrent vers la ferme. Monsieur Mérian dit a l'aviateur américain de se cacher dans le foin, et demanda à son commis de ramener la charrette dans la grande.   

Pendant ce temps  Monsieur Mérian invitait les allemands à prendre un verre, voyant que ces derniers n'avaient pas remarqué le parachutiste. Le commis rangea la charrette dans la grande et demanda a l'aviateur de se cacher dans le grenier en prenant la précaution de lui enlever ses alumettes et ses cigarettes par peur d'un incendie.  

Les soldats allemands partis, l'on attendit le soir pour le faire entrer dans la maison, craignant toujours une visite des allemands. A la nuit tombante Monsieur Mérian donna des effets civils a l'aviateur et puis dinêrent ensemble, le Lieutenant Gloudeman appréciant particulièrement la bouillie de gruau, plat fréquent en cette période de restriction.   

Le Lieutenant GLOUDEMAN les quitta ensuite et rejoignit le château de Branféré qui était alors le point de ralliement pour les évadés. Ils surent après la guerre qu'il réussit comme le Lieutenant NORMILE à rejoindre l'Angleterre via l'Espagne.  

Monsieur Mérian aussitôt après le départ du Lieutenant GLOUDEMAN brûlait les vêtements craignant toujours une perquisitions des allemands. Bien lui en prit car le lendemain, certainement suite à une indiscrétion, les allemands fouillaient toutes les fermes du secteur.  

Le jeune commis Motta avait eu le temps de découdre l'écusson du blouson du lieutenant GLOUDEMAN,avant qu'il ne soit brûlé, et qu'il a gardé précieusement, cet écusson était celui de l'US AIR FORCE l'équipage n'étant arrivé que depuis 2 semaines à Polebrook il n'avait pas eu le temps de mettre celui de la 8th US AIR FORCE. 

  Monsieur Mérian a reçu après la Guerre un titre de reconnaissance du président des Etats Unis. 

clic sur pdf download pour charger le récit d'évasion de Gloudeman 

Retour page précédente